ASS-KaW International
Justice - Courage - Travail
Pour adhérer au mouvement
cliquer sur Adhésion
mardi 17 octobre 2017
Flash Infos : 
ASS-KaW International - Action des Soutiens et de Solidarité à Karim WADE - vous souhaite la Bienvenue - Ensemble, refusons la manipulation de nos institutions et l'instrumentalisation de la Justice sénégalaise par Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal - Vous pouvez dès à présent adhérer au Mouvement ASS-KaW et créer votre espace Membre - Nous sommes joignables au 00-336-51-70-23-12 ou 00-337-53-47-49-48 sur Skype : ASSKAW2 et sur Facebook : ASS-KaW.com International Tout ASS-KaW vous souhaite la BIENVENUE !
.images/Entete/Echangeur de la Foire[1].JPG?refresh=1508252721
L'OCCUPATION DU CONSULAT GENERAL DU SÉNÉGAL EN FRANCE
./res/WD17.0/Webservice.php?_WB_=Helene&_WS_=STREAMIMAGE&STREAMIMAGE=A28&id=1508252721
Publiée par Hatab NDIAYE le 19/08/2015 à 21:14
Le consulat du Sénégal à Paris occupé par l’opposition Sénégalaise dirigée pour le PDS par Meissa TOURE, pour Ass-Kaw par M. Hatab Ndiaye, pour le CLUB MALIK par Ousmane Coulibaly, pour le MISAK par Lamine Fall, pour CIKAW par Mamadou Dramé. Si dans les pays Africains et plus particulièrement au Sénégal, les autorités prennent leurs compatriotes pour des singes en les empêchant de manifester ; par contre, en France, nous pouvons manifester sans autorisation, ni déclaration et occuper pacifiquement le consulat sans coup férir. Qui sommes-nous pour nous présenter, moins que des humains par rapport aux autres peuples?
Umkhonto we sizwe (langue ZOULOU) = Fer de lance de la nation pour paraphraser le mouvement de guérilla créé par M. Nelson Mandela pour la libération de l’homme noir contre la domination blanche en Afrique du Sud de l'apartheid. Nous sommes, chers compatriotes, aujourd’hui ces combattants sans lances, ni fusils, encore moins de bombes ou canons. Nous marchons et revendiquons nos droits à mains nues face à nos frères qui nous prennent pour des ennemis, parce qu’ils méconnaissent la démocratie qu’ils interprètent comme une forme « d’indépendance » à l’Africaine ; de par les élections gagnées, ils entendent faire ce qu’ils veulent au mépris des libertés et des conventions internationales. Nous sommes des francs-tireurs partisans qui ne revendiquons rien d’autre qu’un Etat de droit et de démocratie pour nos peuples Africains soumis par l’intermédiaire des pourvoyeurs (nos propres frères), aux injonctions des pourvoyeurs de légionnaires (les affairistes mondialistes) qui pillent nos ressources et exigent que l’on neutralise nos hommes et femmes riches capables de les concurrencer sur le plan économique. Gagner des élections ne donne pas un droit de vie ou de mort sur ses « sujets » qu’ils semblent nous considérer comme si nous étions dans un royaume qui ne dit pas son nom. Et à l’heure où nos compatriotes occupent ce consulat du Sénégal à Paris, des milliers de Sénégalais sont interdits de manifestation par un simple préfet qui apporte sa contribution dans la dictature afin de se faire remarquer par le royaume. La prison est leur jeu favori car des dizaines de personnes croupissent à Rebeuss pour des causes politiques de manifestations. 
Vive le Sénégal, vive la démocratie et vive l’Etat de droit sans la CREI (Comité des Rancuniers de l’Etat pour l’Injustice). Moussa Mané, Responsable de la Cellule de Communication Ass-Kaw( Action des Soutiens et de Solidarité à M. Karim WADE et de ses compagnons). www.ass-kaw.org
Dernières actualités
ASS-KaW © 2013 - 2017. Réalisé par B2G-CONSULT