ASS-KaW International
Justice - Courage - Travail
Pour adhérer au mouvement
cliquer sur Adhésion
dimanche 19 août 2018
Flash Infos : 
ASS-KaW International - Action des Soutiens et de Solidarité à Karim WADE - vous souhaite la Bienvenue - Ensemble, refusons la manipulation de nos institutions et l'instrumentalisation de la Justice sénégalaise par Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal - Vous pouvez dès à présent adhérer au Mouvement ASS-KaW et créer votre espace Membre - Nous sommes joignables au 00-336-51-70-23-12 ou 00-337-53-47-49-48 sur Skype : ASSKAW2 et sur Facebook : ASS-KaW.com International Tout ASS-KaW vous souhaite la BIENVENUE !
.images/Entete/Echangeur de la Foire[1].JPG?refresh=1534635597
Affaire Karim Wade : De quoi parlons-nous ?
Le moins qu’on puisse dire est que maintenant on voit un peu plus clair dans l’affaire Karim Wade en prison depuis plus de 5 mois. Il convient donc de clarifier le débat et de serrer la question de plus près pour que tout le monde comprenne et qu’on parle de la même chose.
D’abord Karim Wade n’est pas poursuivi pour un détournement de biens publics. Nulle part le Procureur spécial de la  Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite n’a dit que Karim Wade avait détourné telle ou telle somme avec indication du montant, de la manière dont le forfait aurait été accompli. Alors, que tous ceux qui parlent de détournement ou de vol se le tiennent pour dit et reviennent à la question posée ainsi par le Procureur spécial : Karim Wade possède un patrimoine valant 

694 450 390 174 francs CFA et il doit le justifier. Et le Procureur spécial d’énoncer les 16 éléments chiffrés qui constitueraient ce patrimoine. 

C’est de cela qu’il faut discuter et de rien d’autres. Karim a fourni un mémoire de réponse exhaustif pertinent. C’est donc sur ces points qu’il eut fallu discuter mais un élément de taille est l’aveu même de la Commission qui vient de prendre une ordonnance de saisie conservatoire de tout ce qui a été découvert jusqu’à présent dans  la politique de traque des biens mal acquis : 2 comptes en banque, l’un avec un solde de 2 millions et l’autre avec un débit du même montant, et, tenez-vous bien, deux terrains appartenant à l’Etat, un immeuble construit en appartements dont tous, sauf deux, ont été vendus depuis belle lurette et sont occupés par leurs propriétaires, un petit immeuble appartenant au Président Wade qui le destin à loger son personnel domestique et certains de ses vieux employé. 

Bilan bien maigre, il faut l’avouer et, plutôt que d’en rire, on devrait en pleurer, comme disait le poète. 


Christine Gueye 
Doctorante en Droit
Dernières actualités
ASS-KaW © 2013 - 2018. Réalisé par B2G-CONSULT